SSCM - Société Suisse des Sciences de la Communication et des Médias

l'histoire

La science de la communication et des médias est la discipline compétente pour analyser la communication et les médias : elle se consacre surtout aux conditions, aux valeurs, aux performances et aux effets de la communication publique, de la communication des organisations, et des acteurs respectifs. A l'origine, les médias de masse classiques étaient au centre de l'attention. Entre-temps, la discipline aussi prend en considération la communication personnelle non publique et avec elle les nouveaux médias et technologies de la communication et de l'information.

En Allemagne, la première dissertation sur les journaux a été rédigée en 1690. Il faut noter que la science de la communication (en allemand "Publizistikwissenschaft") est beaucoup plus ancienne qu’on ne le pense. L'expansion de la science de la communication et des médias et son institutionnalisation universitaire coïncident avec la croissance du secteur médiatique au 20ème siècle. Bien que le thème ait été abordé en Suisse en 1903 dans les Universités de Zürich et de Berne, il est resté en retrait jusque dans les années 1920. En 1923, un séminaire sur le journalisme a été inauguré à l'Université de Zürich, puis en 1942 le thème a été traité à l'Université de Berne et des conférences ont été données à l'Université de Fribourg. Ce n'est que dans les années 1960 que le thème de la communication et les médias figure dans des cours à option dans différentes universités suisses.

Entre-temps, la discipline a gagné en importance et est enseignée dans plusieurs Universités et Hautes écoles – le KMW-Atlas en livre un aperçu. Selon les instituts et les chaires, le thème de la communication et les médias est abordé par différentes approches et méthodes